L'authentique histoire de la Thaïlande

Tous nos articles

Monarchie parlementaire depuis 1938, la Thaïlande n’est devenue le « pays des thaïs » que depuis environ 1000 ans. Derrière les images de cartes postales d’éléphants et de bouddhas, se cache une histoire variée et épicée, un peu comme la cuisine thaï… 

1238 - Aube de la félicité


Cette jolie traduction résume parfaitement le royaume Sukhothaï qui s’est épanoui au cœur de la Vallée du Mékong. Un siècle plus tard, la ville d’Ayuthaya, devient durant 4 siècles un centre rayonnant, artistique, commerçant et religieux… avec le bouddhisme comme religion officielle du royaume. Une époque très peace and love.

Vers 1700 – Europe & Siam


Les premiers contacts avec les européens ont lieu dès le XVIe siècle. Les Portugais sont les premiers à envoyer une ambassade à Ayuthaya, bientôt suivis des Hollandais et des Anglais qui y installent des comptoirs commerciaux. Il faudra attendre 3 autres siècles pour voir un suisse ramener la vraie cuisine thaï en Europe. Pas de bol !

1782 – La Révolution Thaï


Suite à la destruction d’Ayutthaya et une période d’incertitude politique, un général se fait couronner le 6 avril 1782 sous le nom de Rama 1er. Premier roi de la dynastie Chakri, encore au pouvoir aujourd'hui, il déplace sa capitale à Bangkok. En Thaïlande, on fait la révolution 7 ans en avance et à l’envers, et oui !

1800-1900 – Frères Siamois


Quand Rama 1er a élargi le royaume du Siam au Cambodge, son descendant Rama IV, fin diplomate, signe des accords commerciaux avec les européens. Une ouverture à l’occident qui sera confirmée durant le règne du Roi Rama V avec l’abolition de l’esclavage, le développement de l’enseignement, des routes et des voies ferrées. Royal mais moderne.